ledjely.com

VILLE MORTE: Kaloum plûtot épargnée

La journée ville morte annoncée le week-end dernier par l’opposition est rentrée dans sa phase d’application ce lundi 26 février 2018,  en Guinée. Mais à Kaloum centre névralgique des affaires et de l’administration, les activités fonctionnent comme d’habitude. 

Après un tour dans les différents quartiers de Kaloum, un constat se présente : tout fonctionne normalement. Le commerce, les banques, les boutiques et magasins sont ouverts. Seuls les établissements scolaires publics et privés sont restés fermés à cause de la grève des enseignants.

Au marché Niger,  les vendeuses de colas sont assises derrière leurs étalages  dans l’attente des clients. Les vendeurs d’appareils électroniques ont aussi ouvert leurs boutiques et magasins.

Au boulevard du commerce, les cambistes et les petits vendeurs de téléphones sont également à leurs places habituelles. Quant à la circulation, elle est fluide et peu de passagers sont au bord de la route. Et finalement, c’est le seul signe du caractère anormal de cette journée à Kaloum.

Par contre, en dehors de cette commune en général et dans la banlieue nord, fief de l’opposition, les activités restent perturbées, avec par endroit des escarmouches entre forces de l’ordre et jeunes manifestants désireux de faire observer le mot d’ordre de l’opposition.

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire