ledjely.com

UPF/ARMENIE : des inquiétudes pour la participation guinéenne

La section guinéenne de l’Union de la presse francophone se prépare, autant que faire se peut, pour les 47èmes Assises de l’organisation, prévues du 9 au 12 octobre en Arménie. En attendant le soutien des autorités du pays,  les dirigeants de la section  guinéenne sont confrontés à de sérieuses difficultés pour représenter le pays à cette rencontre internationale : le manque de moyens.

« Les préparatifs  vont bon train !  Nous voulons une représentions digne à cette  session  », explique Ibrahima Koné,  président de la section guinéenne de l’Union de la presse francophone (UPF).  Qui a fait un courrier, invitant les journalistes à s’inscrire avant le 25 août dernier. «  A ce jour, une trentaine de journalistes guinéens  ont manifesté le désir de participer  à cette rencontre de la presse francophone»,  explique-t-il.

 Les frais de participation s’élève à 200 euros en plus du billet d’avion.  Depuis un certain temps, en effet, les responsables  de l’UPF Guinée sont à pied d’œuvre.  Des correspondances ont été adressées à tous les niveaux.  «  Nous avons besoin de l’assistance de tous les partenaires pour  honorer la Guinée à cette rencontre », déclare  Ibrahima Koné.

Pour l’instant, selon une information complémentaire,  il y a lieu de s’inquiéter quant à la participation d’une délégation guinéenne à la session de Tsaghkadzor.  Or, l’enjeu de ce rendez-vous est d’une importance capitale. Du moment que  l’Arménie reçoit également le  sommet de la Francophonie. Pour de nombreux journalistes guinéens, il serait regrettable de manquer ce rendez-vous.  «  Nous  journalistes, responsables et managers de médias qui avons le Français en partage, feront  porter, chacun de son coté, la voix et les messages  de nos différents pays », déclare Alpha Aboulaye Diallo, 2ème vice président de l’UPF Guinée.

En participant à la clôture  de la dernière session de la presse francophone à Conakry- qui a enregistré une participation record- le chef de l’Etat guinéen,  Alpha Condé avait réitéré son soutien à  l’UPF et affirmé qu’il est  toujours disponible pour l’organisation.

La presse  guinéenne sera-t-elle  absente à la rencontre, après avoir reçu ses confrères des autres pays francophones ? Rien n’est moins sûr !

Gilles Mory Condé

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR