ledjely.com

SYLI NATIONAL : le ministère, avocat de la FEGUIFOOT ?

 La Fédération guinéenne de football a été invitée, ce lundi 9 octobre 2017, à s’expliquer devant les responsables du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, après la défaite du syli dans la course pour la coupe du monde. Il en résulte un constat éclairant : les deux camps regardent dans la même direction. 

 Alors que bien de gens s’attendaient à un réquisitoire,  le porte- parole du département en charge des sports, Jean Baptiste williams – au sortir de cette réunion- a informé qu’il a été simplement question de recueillir des informations auprès de la FIGUIFOOT. « … on a écouté le président de la fédération guinéenne de football qui a donné beaucoup d’explications, s’appesantissant  sur le fait qu’ils  ont pris fonction au moment où les éditions de la coupe d’Afrique et de la coupe du monde avaient déjà démarré et que certains matches  étaient déjà perdus. », rapporte-t-il

L’autre argument avancé par la fédération, porte sur l’équipe type du Syli. « … il y a 7 éléments  qui sont aujourd’hui indisponibles pour cause de blessure. Et ils ont pris l’engagement que cette équipe pourra nous qualifier pour la coupe d’Afrique des nations », explique Jean Baptiste Williams.  Et plus loin,  il se réjouit des propos d’Antonio Souaré, selon lesquels la Guinée  est première de la poule pour la coupe d’Afrique des nations. Ce qui explique, à en croire ses affirmations,  que la débâcle du Syli  (1-4 face à la Tunisie, ndlr) n’est pas la fin du monde.

A l’adresse des détracteurs de Lappé Bangoura, entraineur du Syli, le président de la fédération guinéenne de football a expliqué : « … arrêtez, vous aussi ! Quand  il y a des victoires,  vous êtes tous contents. Mais,   quand  il y  a une  défaite  vous accusez l’entraineur. Je vous précise que Lappé détient la licence A ».   Antonio demande une  rétrospective  pour comprendre  qu’à ce même coach la Guinée doit sa qualification  au CHAN  et sa première place pour  la coupe d’Afrique des nations.

A titre de mesure,  la fédération annonce le renforcement du staff technique du Syli,  reconnaissant, du coup,  des dysfonctionnements à ce niveau. «  Il faut des entraineurs adjoints, il faut un staff de 10 à 15 personnes autour de Lappé »,annonce -t-elle.  

Contre toute attente, le porte-parole du département plaide: «   Il  y a beaucoup de dysfonctionnements dont ils ont hérité de l’ancienne fédération et du fonctionnement habituel de notre équipe nationale. Et c’est tout ce dispositif et ces dysfonctionnement que la fédération va essayer de corriger pour les prochains rendez-vous du Syli ».

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

1 Comment

  1. Pingback: SYLI NATIONAL : le ministère, avocat de la FIGUIFOOT ? - Découverte Guinée - Annuaire de Guinée

Laisser un commentaire