ledjely.com

SUICIDE : un étudiant s’éventre à Kankan

Un jeune étudiant du département des Lettres modernes, de l’Université Julius Nyerere s’est donné la mort le dimanche 3 décembre 2017 au quartier Bordo, dans la commune urbaine de Kankan. Lè Faya Voté Tolno, c’est son nom. Il s’est éventré en coupant au passage deux de ses intestins  avant de succomber à ses blessures à l’hôpital régional de Kankan dans la soirée du même dimanche.

Selon le témoignage recueilli auprès de son tuteur, la victime souffrait d’une maladie mentale qui l’aurait contrarié une semaine avant son suicide. Avant de mettre fin à ses jours, le jeune de 25 ans, originaire de Wouladén, dans la sous-préfecture de Nongowa (Guéckédou), a laissé une lettre où était écrit ce qui suit :

Je suis venu dans la vie pour vivre comme vous, mais aujourd’hui j’ai rencontré beaucoup d’ennemis dans mon village et dans le reste du monde. Les ennemis ont menti sur moi pour mettre fin à ma vie alors qu’eux ont tué, pêché, menti, escroqué sans être tué. Donc, je dis au monde toute personne qui a contribué à ma mort, sera maudite durant toute sa vie. C’est depuis mon village que le coup a été préparé. Le monde n’a pas pensé à moi. Qui est parfait ?

Transporté d’urgence à l’hôpital régional de Kankan après qu’il ait été découvert dans la marre de sang, Lè Faya Voté Tolno a succombé de ses blessures dans le bloc opératoire où Dr. Aboï Koïvogui, chef du service de  la traumatologie et chirurgien, s’occupait de lui.

« On a reçu ce jeune, avec une plaie pénétrante à l’abdomen, avec une hémorragie très foudroyante. On a tout fait pour le sauver, mais il est mort au cours de l’intervention chirurgicale », a précisé le médecin.

Aux dernières nouvelles, le corps de Lè Faya Tolno a rejoint son village natal à Guéckédou où il devait être inhumé ce mardi.

Cheick-Sékou BERTHE. 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com
Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire