ledjely.com

PROTOCOLE DU 20 FEVRIER : une entente entre gouvernement, syndicats et patronat

La patience fut longue, elle fut difficile ! Mais ça y est, c’est fait …Le gouvernement guinéen, l’intersyndicale  CNTG-USTG -et  les organisations patronales ont signé ce mardi 10 octobre 2017, le protocole d’accord  du 20 février 2017.  Il est relatif au maintien de l’ancienne valeur monétaire. Les autres  points de  la plateforme revendicative de février 2017 ont été pris en compte.  La cérémonie s’est déroulée dans les locaux du ministère  de la fonction publique en présence des parties signataires. Lisez

 De la négociation du point II (a) du protocole d’accord du 20 février 2017 relatif au maintien de l’ancienne valeur monétaire du point de l’indice à 1030 et 977 au lieu de 751 et 698.

Résolution :

 Les parties sont conscientes  que les conséquences  du maintient de la valeur monétaire du point d’indice à 1030 et  977 entrainent une augmentation  supplémentaire de 40%. Après évaluation, dans le souci de maintenir  la paix et la quiétude sociale et pour régler définitivement la question de la mise en œuvre  de la nouvelle grille salariale, le gouvernement accepte le maintien de l’ancienne  valeur monétaire des indices à savoir 1030 et 977 et pour ce faire, les  parties  décident d’augmenter la valeur monétaire des points  d’indice de 40% à compter  de 2018 selon l’échéancier ci-après :

–          10%sur la valeur monétaire du point d’indice au mois de février 2018 ;

–          10%sur la valeur monétaire du point d’indice au mois d’octobre 2018 ;

–          10%sur la valeur monétaire du point d’indice au mois de février 2019

–          Enfin 10% sur la valeur monétaire du pont d’indice au mois d’octobre 2019.

«  les actes administratifs nécessaires à cet effet  seront pris par le gouvernement au plus tard fin novembre 2017 ».

II Des autres points de la plateforme revendicative de septembre 2017 ;

Résolution :

« Les parties apprécient la pertinence des points soulevés. Cependant et en raison du caractère transversal et stratégique de ces préoccupations, le gouvernement s’engage à créer un cadre de concertation avec les partenaires sociaux à compter du 24 octobre 2017 pour débattre et trouver les solutions idoines. A cet effet, les cadres techniques des départements ministériels concernés présenteront les résultats de leur examen des situations et les propositions de solution à la commission tripartite de négociations ». précise l’inspecteur général du travail ».

Par ailleurs, et s’agissant de l’indemnité de documentation, le gouvernement s’engage à la payer pour l’année scolaire 2017-2018 en fin octobre 2017.

Balla Yombouno

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

1 Comment

  1. Pingback: PROTOCOLE DU 20 FEVRIER : une entente entre gouvernement, syndicats et patronats - Découverte Guinée - Annuaire de Guinée

Laisser un commentaire