ledjely.com

PNR : le congrès fixé au 30 avril

C’est la conséquence principale de la crise de leadership que le Parti national pour le renouveau (PNR) vient de traverser. Après la note adressée au ministère de l’administration par des membres du parti qui annonçaient avoir évincé l’actuel président Bahfisher, ce dernier a convoqué ce samedi une Assemblée générale au cours de laquelle il annoncé la date du Congrès électif. La non organisation de cette instance souveraine du parti était le principal grief imputé à Bahfisher. Pour ce qui est des contestataires, des sanctions seront bientôt édictées à leur encontre, annonce le parti.

La rencontre de ce samedi a donné l’occasion à Alpha Souleymane Bah dit Bahfisher l’occasion de justifier le retard accusé dans l’organisation du Congrès : « En 2013, avec les élections législatives, on n’arrivait pas à s’organiser pour tenir le congrès. Donc, le comité de gestion a été reconduit. Et on avait décidé de tenir le congrès après les élections. On vient de sortir de tout le cycle électoral il y a à peine 15 jours, et c’est maintenant qu’on va convoquer le congrès à partir du 30 avril 2018».

Abordant le sort du camp des frondeurs, Kalega Diallo s’est borné à annoncer : « une commission de discipline sera mise en place dans les jours qui suivent et des sanctions seront prises contre ceux qui ont créé ce buzzz ». De là à penser qu’on s’achemine vers une réconciliation à l’amiable, le fossé reste très tenu.

Il est à préciser que les contestataires n’ont pas pris part à l’Assemblée générale.

Hawa Bah

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire