ledjely.com

PALAIS DU PEUPLE : à bout de souffle, les enseignants menacent

Au palais du peuple où les enseignants attendent toujours la signature du protocole d’accord, les nerfs commencent à lâcher. N’en pouvant plus de la lancinante attente à laquelle ils sont soumis depuis trois jours, quelques-uns menacent de marcher en direction de la primature où les négociations ne prolongeraient encore.

Il est 18h45 minutes au palais du peuple. Parmi les enseignants du SLECG, l’impatience est à son comble. Une certaine colère aussi. En effet, la délégation du gouvernement annoncée depuis midi n’est toujours pas arrivée. Agacés, quelques enseignants laissent exploser leur dépit. Jouant au sapeur-pompier, Oumar Tounkara, le secrétaire général adjoint du SLECG intervient. « Le général Aboubacar Soumah vient de m’appeler. Il me dit qu’ils sont à la primature et qu’ils arrivent dans 30 minutes » annonce-t-il. Mais les propos ne rassurent pas les enseignants dont quelques-uns trouvent que les autorités font montre de mauvaise foi via leur attitude.

Et en réponse à cette attitude, ils menacent d’improviser une marche qui devrait les conduire à la primature, si le dernier rendez-vous n’est pas respecté. En tout état de cause, une d’entre eux lance : « si jamais ce protocole n’est pas signé ce soir, nous allons sortir pour manifester »

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire