ledjely.com

N’ZEREKORE : un second corps découvert sous le pont de Tilé

Ce dimanche 6 janvier, un second corps en phase de décomposition a été retrouvé sous le pont du fleuve Tilé, à N’zérékoré. Ce, une semaine après la découverte d’un premier corps à l’issue d’une course-poursuite consécutive au vol d’un téléphone. A l’issue de la découverte macabre d’hier, le procureur avait ordonné l’inhumation du défunt.

A l’issue des renseignements, il a été établi qu’il s’agit du corps de Mamadou Traoré, âgé de 27 ans. Son corps été découvert, flottant sur l’eau. Informés par la population, des agents des services de sécurité, les responsables de taxis moto, les agents de santé et ceux de la croix rouge ainsi que le procureur du TPI de N’zérékoré se sont transportés sur les lieux. A leur arrivée, les agents de la croix rouge ont  procédé à l’extraction du corps. Sur lui, on a trouvé une paire de ciseaux et un téléphone Androïd.

Après quelques minutes  d’entretien avec les responsables de l’hôpital, de la sécurité et le chef de quartier de Mohomou, le procureur près du TPI de N’zérékoré, Sidiki Kanté, a demandé que le corps soit inhumé au bord de la rivière. Mais le propriétaire terrien a aussitôt manifesté son opposition. Du coup, c’est finalement au cimetière de Mohomou que Mamadou Traoré a été inhumé.

Mais bien avant, le vice-président de l’Union des transporteurs de taxis moto de N’zérékoré, a tenu à faire une mise au point au sujet notamment du premier corps découvert. En effet, ce dernier ayant été découvert, avec une moto et un gilet des taxi-motards, Kabinet Diallo pense qu’il fallait lever l’équivoque :

Comme le gilet appartient à notre structure et comme tous nos membres sont identifiés,  nous avons procédé à la vérification à travers le numéro 1203. Du coup, on a trouvé que ce gilet appartenait à un certain Kaba. Mais M. Kaba avait été victime de vol de gilet depuis le 5 octobre 2018 et il était venu faire une déclaration à notre niveau. Le corps retrouvé le 2 décembre n’est pas connu par notre organisation et monsieur Kaba dont le gilet a été retrouvé sur la moto sortie de l’eau a été entendu par la police et sa déclaration faite lors de la perte de son gilet a été aussi remise à la police.

Kabinet Diallo en profite pour inviter les populations à ne pas se faire transporter par des taxi-motards qui ne sont pas estampillés via leur gilet.

A préciser que c’est dans la nuit du 1er au 2 janvier dernier que trois jeunes pourchassés pour vol de téléphone sur une moto non immatriculée avaient fini leur folle course au fond du pont de la rivière Tilé. Un premier corps sans vie et une moto ont été découverts le 2 janvier 2019.

N’zérékoré, Niouma Kamano correspondant régional ledjely.com

Contact : 622783505    

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire