ledjely.com

N’ZEREKORE : les étudiants boudent les classes

Les étudiants de l’université de N’zérékoré ne sont pas allés en classe ce jeudi. Cela conformément à une menace qu’ils brandissent depuis quelques jours. A la base de ce mouvement d’humeur, quelques revendications : construction d’une cantine universitaire, dotation de l’université en bus pour les sorties de terrain, équipements pour les les labos et l’infirmerie et la desserte de l’université en courant de 9H-18H.

Ce jeudi, les salles de classe de de l’université située au quartier Nakoyakpala sont restées vides ce jeudi 14 mars.  Ce parce que les étudiants estiment que c’est le seul moyen pour faire aboutir leurs revendications. « Il y a de cela presque  deux mois, nous avons attiré l’attention des responsables de l’université sur 19 points  dans une plateforme qu’on leur a adressée. Après une première négociation avec eux, nos points de revendications ont été ramenés à 12. Puis, le conseil des étudiants s’est retrouvé pour analyser ces points. À l’issue de cette autre rencontre on a ressorti 5 points qui sont vraiment une préoccupation pour nous », retrace le président du conseil des étudiants de l’université de N’zérékoré.

Pour autant, Mohamed Touré souligne que les négociations ne sont pas rompues : « dès qu’on a déposé notre plateforme revendicative le 12 mars dernier dans laquelle nous annoncions que nous allions déclencher la grève ce 14 mars, les négociations ont commencé et on s’est entendu sur certains points. Dès demain, on va reprendre les cours mais si les accords ne sont pas respectés par le rectorat, les étudiants vont utiliser la dernière force qui est la grève ».

Du côté du rectorat, on se dit disposer à dialoguer et à trouver un compromis. « Depuis le jour où on a eu notification de leur plateforme revendicative, on les a rencontrés pour échanger avec eux. A l’issue de cette rencontre, on s’est engagé à résoudre tous les problèmes qui peuvent être couverts à partir de notre fonctionnement avec des échéances précises. Les autres problèmes qui seront remontés au ministère avec un dossier bien monté vont connaitre la participation des enseignants, du rectorat et les étudiants eux-mêmes », a assuré Dr. Ousmane Wora Diallo.

N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire