ledjely.com

N’ZEREKORE : deux infrastructures militaires mises à disposition

Dans la région de la Guinée forestière, les autorités notamment militaires ont mis à profit la célébration du 60ème anniversaire de la création de l’armée nationale pour procéder à l’inauguration d’infrastructures stratégiques. Il s’agit de la place d’arme dans l’enceinte du camp Béhenzin et d’un PA (poste avancé), dans la sous-préfecture de Yalenzou, à la frontière guinéo-libérienne. Dans le cadre de cette seconde infrastructure notamment, la cérémonie avait enregistrée la présence du gouverneur de la région administrative de N’zérékoré ainsi que du préfet et des autorités locales de Alentour.  

Bâtie sur une superficie de 1200 m², la place d’armes du camp Béhanzin est situé autour du mât où a lieu les rassemblements militaires.  En ce qui concerne le PA de Yalenzou, il s’agit d’un bâtiment flambant neuf de deux chambres et deux bureaux plus un magasin. Il est construit à 50 m de la frontière guinéo-libérienne et dans une zone elle-même située à 15 km du chef-lieu de la préfecture de N’zérékoré. Toutes les deux infrastructures, à l’initiative du commandant de 4ème région militaire, ont été construites par les jeunes ouvriers militaires.  Sans doute une manière de mettre en évidence le dimension développement de l’armée.

A la cérémonie d’inauguration du PA de Yalenzou, le sous-préfet s’est tout d’abord réjoui de la réalisation de cette infrastructure qui, selon lui, devrait aider au renforcement de la sécurité le long de la frontière. Une frontière dont la sécurité reste confrontée, selon Youssouf Fofana, à des défis consécutifs à la guerre civile qui a duré 15 ans au Libéria et qui a engendré des troubles énormes en Guinée (circulation de la drogue et des armes, grand banditisme, etc.). “Il était donc une nécessité pour les autorités de renforcer le P.A militaire de la route principale qui mène de N’Zérékoré à la République sœur du Libéria”, souligne le sous-préfet de Yalenzou.

Pour sa part, le préfet de N’zérékoré, à ses côtés le gouverneur de région et le commandant de la 4ème région militaire, a déploré l’état dans lequel se trouvait le P.A militaire à la frontière guinéo-libérienne. “C’est ma deuxième fois de venir ici depuis mon arrivée comme préfet à N’zérékoré. La première fois, ce P.A était en construction et j’en avais profité pour traverser la frontière et aller voir l’état du bâtiment dans lequel se trouvaient les services de défense et de sécurité du Libéria. Ce n’était guère flatteur de notre côté”, se souvient Sory Sanoh. Qui, dans la foulée, a remercié les militaires qui ont contruit le bâtiment. “Ce bâtiment va servir de bureau à nos forces de défense et de sécurité”, déclare-t-il en outre. Avant d’inviter les récipiendaires d’en prendre soin.

Enfin, le colonel Ibrahima Finando Camara, le commandant de la 4ème région militaire, a assuré qu’à la suite de la construction de ce PA, une vingtaine d’autres devraient l’être dans la région de la part de la hiérarchie militaire.

A préciser qu’en outre, la cérémonie d’inauguration du P.A de Yalenzou a connu la présence des forces de défense et de sécurité du Liberia postées à 200 m du fleuve Many (Mano river ) qui sépare les deux pays.

N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Contact: 622783505

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR