ledjely.com

MOHAMED KOULA DIALLO: le verdict du discrédit

Si la justice guinéenne voulait administrer la preuve de sa propre inféodation et de sa dépendance notoire vis-à-vis de l’Exécutif, elle n’aurait pas pu mieux s’y prendre. En effet, avec le verdict rendu par le Tribunal de première instance (TPI) de Dixinn dans le procès relatif à l’assassinat de notre confrère, Mohamed Koula Diallo, il est évident pour tout le monde que les juges sont passés à côté. Pendant deux ans, on a tourné en rond. Et à la fin, rien à se mettre sous la dent. D’autant que le procès n’aura pas permis d’identifier l’auteur du tir fatal. Mais c’est surtout avec la lourde condamnation de Soulé Thianguel, patron de la communication de l’UFDG, qu’on sent la main du pouvoir derrière la sentence. Et c’est quelque chose qui n’honore guère une institution dont on dit qu’elle est en mutation.

L’indignation est générale. A tel point que notre confrère, Ibrahima Sory Traoré, ancien employeur de feu Koula Diallo, est lui-même déçu. Et avec lui toute la presse guinéenne. Une corporation convaincue que l’assassinat d’un des siens a été, de bout en bout, instrumentalisée à des fins politiques. En effet, vu le verdict servi, la justice n’a été qu’un paravent et un instrument entre les mains de blocs politiques décidés à en découdre. De toute évidence, personne ne s’est véritablement préoccupé de savoir comment et par qui notre confrère a été assassiné. L’objectif était visiblement de régler des comptes politiques.

Et au regard de la situation, c’est le procès de  la justice qu’il convient de faire. Maintenant qu’il est évident pour tout le monde qu’en réalité, rien n’a changé dans le fonctionnement et les pratiques de l’institution. En dépit des pseudo-réformes ayant englouti des tonnes d’argent et d’énergie, elle reste figée dans son fonctionnement, toujours aux ordres. Une image qui ne rassure point eu égard aux enjeux en perspective. Mais c’est déjà bien que tout le monde en soit ainsi édifié.

Boubacar Sanso Barry  

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire