ledjely.com

MODIFICATION CONSTITUTIONNELLE : Cellou Dalein mise sur les Guinéens

S’agit-il encore de sa naïveté habituelle ? En tout cas, Cellou Dalein Diallo n’est pas aussi alarmiste que tant de Guinéens au sujet des velléités de modification constitutionnelle de la part du président Alpha Condé. Certes, il a conscience que les intentions existent. Mais le chef de file de l’opposition est de ceux qui pensent que les Guinéens ne laisseront pas faire. C’est du moins ce qu’il a dit lors de l’Assemblée générale de son parti, hier samedi.

Si depuis le début du second mandat d’Alpha Condé, en décembre 2015, on le soupçonne de vouloir modifier la constitution pour s’offrir une rallonge qui lui est interdite par les dispositions de la loi actuelle, il y a que depuis quelques mois, on évoque l’idée d’une nouvelle constitution. En somme, le pouvoir voudrait, surfant sur le fait que l’actuelle constitution n’avait pas été adoptée par référendum, se prévaloir de certaines insuffisances pour proposer une nouvelle charte. Même si la question du nombre de mandat n’était pas touchée en tant que telle, les compteurs seraient remis à zéro et le chef de l’Etat pourrait alors s’en prévaloir pour briguer un nouveau bail. La manœuvre est pleine de contraction, selon Cellou Dalein Diallo. « C’est sur cette constitution que le président Alpha Condé a prêté serment en jurant de respecter et de faire respecter la loi », relève-t-il. Mais si Alpha Condé décide de passer aux actes, « je sens que les Guinéens ne veulent pas l’accepter », croit savoir le chef de file de l’opposition.

Ibrahima Kindi Barry

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire