ledjely.com

MINES : SMB-Winning et l’Etat guinéen signent trois conventions d’un montant de $3 milliards

Conakry, République de Guinée, le 26 novembre 2018 – En vertu d’un protocole d’accord conclu le 21 mars 2018, le Consortium SMB-Winning, représenté par la Société Minière de Boké, a signé avec le gouvernement de la République de Guinée trois conventions pour la réalisation d’un projet intégré pour la région de Boké. Il s’agit (i) de la construction d’une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant de la région de Boffa à la région de Boké, (ii) de la production et de l’exploitation industrielle de ressources de bauxite dans les nouvelles zones minières de Santou II et de Houda, et (iii) de la construction et de l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la zone économique spéciale de Boké. Le Consortium s’est aussi engagé à réaliser un projet de développement agricole de grande envergure le long du corridor du chemin de fer.

L’investissement total consenti pour l’intégralité du projet par le Consortium est estimé à 3 milliards de dollars US.

Les nouveaux gisements miniers doivent entrer en exploitation dès 2022, avec une production projetée de 10 millions de tonnes la première année. La production devrait atteindre 20 millions de tonnes en 2023 et 30 millions de tonnes en 2024. La bauxite sera évacuée par le chemin de fer qui reliera les zones minières de Santou et de Houda (Préfecture de Télimélé) au terminal fluvial de Dapilon (Préfecture de Boké). Il nécessitera la construction de six ponts et de deux longs tunnels pour un investissement total de 1,2 milliard de dollars US. Les études techniques seront achevées fin 2018 pour un démarrage de la construction en 2019 et un début des opérations en 2022.
D’une capacité pouvant atteindre jusqu’à 1 million de tonnes par an, la raffinerie sera alimentée par une centrale électrique dédiée et équipée d’une technologie avancée de traitement des scories dans le respect des normes environnementales applicables en la matière. En phase de construction, la raffinerie devrait créer plusieurs milliers d’emplois et mobiliser les entreprises locales expertes en génie civil, carrière, constructions et services. Le coût total de l’investissement se situe entre 700 et 900 millions de dollars US.
M. Sun Xiushun, Consul honoraire de la République de Guinée à Singapour et Président de Winning International Group, a déclaré : « Nous tenons à remercier les autorités guinéennes pour la confiance qu’ils ont exprimée en nous confiant la valorisation de nouvelles ressources minières dans la région de Boffa. Avec ses gisements de classe mondiale, la Guinée peut devenir un acteur majeur dans les chaînes de valeur internationales de la bauxite. Notre projet de raffinerie va déclencher une montée en gamme plus large du secteur minier guinéen, tout particulièrement dans la Zone économique spéciale de Boké. Cette première diversification industrielle va aussi permettre de créer plus de valeur localement. »
M. Fadi Wazni, Président du Conseil d’administration de la SMB, a déclaré : « Les conventions signées aujourd’hui sont un signal fort pour le développement industriel et commercial de la région de Boké et du pays au sens large. Au-delà des investissements industriels, le projet agricole associé au nouveau corridor ferroviaire et nos actions en faveur des communautés témoignent de notre objectif de transformer nos opérations minières en véritable pilier de développement socio-économique national. Nous visons l’intégration de nos activités aux territoires afin de jouer pleinement notre rôle de partenaires de long terme pour la Guinée. »

Le ministre guinéen des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, pour sa part, a dit tout le bien qu’il pense et qui, selon lui, résultera de la signature de ces trois conventions : « Il s’agit d’un investissement qui est en droit ligne de la politique de transformation locale des produits miniers et surtout de la politique de diversification de l’économie nationale à travers les mines prônée par le président Alpha Condé. Cette transformation est une demande expresse  du président à partir du moment où  le secteur minier atteint un certain  niveau de production (…) Nous nous réjouissons qu’aujourd’hui la SMB-Winning ait favorablement répondu à cette demande et qu’elle se soit engagée pour un investissement global de 3 milliards de dollars qui va permettre non seulement de continuer à exploiter des mines de bauxite, mais aussi aider à avoir un chemin de fer, un projet agricole connexe qui auront un impact au niveau de 4 préfectures de la république de guinée, et de 7 sous-préfectures. Donc, c’est un projet intégrateur, un projet transformateur et surtout un projet qui permet aux mines de jouer effectivement leur rôle de transformation au niveau de développement socioéconomique de la Guinée ».

Son homologue du Budget, enfin, entrevoit toutes les recettes que la Guinée pourra engranger quand le contenu des trois conventions commencera à être traduit en réalité. Ismaël Dioubaté a ainsi déclaré à l’occasion : « Plus les projets se créent, plus il y a une capacité pour l’économie de se développer. Et quand l’économie se développe, cela donne une opportunité de collecte des taxes et des impôts. Mais en réalité, ce que ce projet fait de particulier, c’est qu’il permet de réduire drastiquement le chômage…Il y a un investissement brut de plus de trois milliards de dollars, avec tous les emplois directs  et indirects qui peuvent être liés à cet investissement, cela fera beaucoup ».

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR