ledjely.com

KIGALI : le Syli national contraint au match nul

Tous les Guinéens l’espéraient. Mais Paul Put et ses hommes n’ont pas récolté la victoire qui aurait été synonyme de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue au Cameroun en juin prochain. Après avoir mené au score en première période avec un but de José Martinez Kanté, le Syli national de Guinée a concédé l’égalisation en deuxième mi-temps. L’équipe guinéenne a même frôlé la défaite en toute fin de match, avec une frappe rwandaise qui est venue s’écraser contre la barre transversale des buts d’Aly Keïta, le portier du Syli.

Pourtant, tout au début de la rencontre, le Syli national de Guinée semblait avoir l’ascendant sur son adversaire. Le quatuor Naby Keïta-Ibrahima Traoré-François Kamano-Martinez Kanté a bien embêté la défense rwandaise qui a même failli encaisser le premier but dans le tout premier quart d’heure du match, avec une tentative du sociétaire de Liverpool. N’empêche qu’avec un jeu quelque peu haché et procédant par à-coups, l’équipe guinéenne, en maintenant cette légère pression, ouvre le score par Martinez à la demi-heure de jeu. Servi par François Kamano, l’attaquant guinéen marque un somptueux but. Mais avant d’aller aux vestiaires, la Guinée perd Naby Keïta sur blessure. Et pour le Syli, c’est certainement le tournant du match.

En effet, au retour, privé de son homme-atout, remplacé par Seydouba Soumah, le Syli s’emploie davantage à conserver l’acquis. Ce qui laisse de l’espace et des initiatives aux Rwandais. C’est ainsi qu’à la 78ème minute, les Amavubi obtiennent une égalisation plutôt méritée par l’entremise de Tuyisenge Jacques. Aussitôt après, les Guinéens se relancent à l’assaut du camp rwandais. Mais ce sont bien les Guêpes qui ont failli corser l’addition dans les arrêts de jeu, avec une frappe qui est venue s’écraser sur la barre transversale des buts guinéens.

La Guinée récolte ainsi le match nul dans une rencontre qu’elle aurait pourtant pu remporter. Et par la même occasion, elle diffère sa qualification. Toutefois, tout n’est pas encore perdu. Une victoire des Eléphants qui se déplacent ce même mardi en Centrafrique qualifierait en effet les Guinéens qui sont à 10 points désormais.

Boubacar Sanso BARRY

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR