ledjely.com

KALIAH : 140 gardes pénitenciers bouclent une formation

Après 6 mois de formation sur les notions essentielles de l’art militaire et de l’intervention professionnelle, axées sur la maîtrise de l’adversaire avec ou sans arme, 140 agents de l’administration pénitentiaire ont bouclé, le vendredi 22 mars 2019, leur formation militaire de base à l’école de la gendarmerie de Kaléah. La cérémonie de remise des diplômes a mobilisé, en plus du ministre de la justice Me Cheick Sako, des officiers de la gendarmerie nationale et les autorités préfectorales de Forécariah. La promotion porte le nom de feu Moussa Kourouma ex secrétaire général du ministère de la Justice.

« Nous vous rassurons qu’à la fin de ces mois passés au sein de cette école, nous avons acquis les compétences qui ne sont pas des moindres. Nous osons croire que nous sommes suffisamment outillés pour répondre à l’essentiel des exigences de notre métier », a déclaré Mamadou Lamarah Fox, porte-parole des stagiaires.

Abondant dans le même sens, le Haut-commandant de la gendarmerie nationale, le général Ibrahima Baldé a promis que les 140 agents répondront aux attentes du département de la justice et de la population. Pour autant, il a exhorté les agents ayant ainsi reçu leurs diplômes à « mettre en application les enseignements reçus  dans le but d’accomplir avec discernement  et professionnalisme les missions qui les ont été dévolues ».

Sidy Yaya Camara, général de brigade aérien et Directeur de cabinet du ministère de la défense nationale, a aussi salué l’initiative de la formation offerte aux agents. Il préconise pour autant qu’au-delà de celle qu’ils ont suivie, les stagiaires soient aussi outillés en droit de la guerre et en droit international humanitaire. « Ceci leur  permettra  bien sûr de traiter humainement les prisonniers ». Il s’est enfin adressé aux stagiaires : « il vous appartient d’user de votre savoir dans le sillage de l’humanisation du traitement des pénitenciers

Quant à lui, dans son allocution de circonstance, Me Cheick Sako, ministre d’Etat en charge de de la justice a précisé que la formation dispensée aux stagiaires s’inscrivait dans le cadre de la stratégie nationale d’action prioritaire. « Ça n‘a pas été choisi par hasard, puisqu’après plusieurs discussions et débats au sein du ministère, cette stratégie globale a été présentée au président de la république qui l’a validée… ».

A préciser qu’au début, 150 agents étaient inscrits au titre de la formation. Mais entretemps, 10 ont déserté.

Balla Yombouno

628742308

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire