ledjely.com

JOURNEE DE LA JEUNE FILLE : la coquille s’impose

A l’instar des autres pays à travers le monde, la Guinée a célébré ce 11 octobre la journée internationale de la jeune fille, sous le thème «  autonomisons les filles : avant, pendant et après les crises ». C’est la Bluezone de Kaloum qui a servi de cadre à l’événement, sous la présidence de la première Dame, Djénè Kaba Condé. En présence d’autres grandes personnalités guinéennes et issues des institutions internationales, les filles ont exposé les problèmes auxquels elles sont confrontées. Mais une coquille sur une des banderoles de l’événement a ravi la vedette à tout le reste.

La banderole en question était flanquée du logo de l’ONG Plan Guinée. Et au beau milieu, on pouvait lire : «  Les filles prennenent la relève ». On remarquera ici le verbe prendre, à la troisième personne du pluriel, prend un en supplémentaire. Le calligraphe ayant été plus vigilant sur les T-shirts, on pouvait lire : « 11 Octobre, les filles prennent la relève ».

Aussi simpliste que cela puisse l’être, certains trouvaient que cette erreur sur une banderole relative à un événement aussi officiel, est le reflet de la légèreté et du peu de sérieux qu’en Guinée, on met dans l’exécution des tâches.

Balla Yombouno

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com
Tel : 628 10 87 62

1 Comment

  1. Pingback: JOURNEE DE LA JEUNE FILLE : la coquille s’impose - Découverte Guinée - Annuaire de Guinée

Laisser un commentaire