ledjely.com

HEMICYLE : Fodé Oussou remonté contre Mory Sangaré

On le disait précédemment. Lors de son passage ce matin devant les députés, dans le cadre de la présentation du projet de budget de son département, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, a récolté la colère des parlementaires de l’opposition. C’est en particulier le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), par ailleurs chef de file du groupe parlementaire des Libéraux démocratiques qui s’en est pris à lui. Fodé Oussou Fofana accuse le ministre de ne pas prendre pas en compte les préoccupations actuelles du système éducatif  guinéen, notamment la grève du SLECG qui perturbe les cours.

A en croire le député, c’est surtout l’attitude du ministre, empreinte de banalisation de la crise qui l’a irrité. Pendant que les députés formulaient les questions après l’exposé liminaire du ministre, Fodé Oussou Fofana surprend le ministre en train de rire. Aussi, quand son tour de poser les questions arrive, il le lui fait remarquer vertement.  « Je ne sais pas comment et pourquoi dans cette salle vous continuez à rire, vous continuez à nous regarder, vous ne prenez pas note. Parce que ça me fait plutôt pitié,  (…) je n’ai pas envie d’être à votre place… Vous pensez que vous êtes fort, vous pensez que vous êtes intouchable, parce que tout simplement, nous sommes dans un système de parti-Etat où on vous prend à l’intérieur, on vous emmène et on vous nomme ministre » lance-t-il au ministre Mory Sangaré. Puis de continuer sur le même ton : « Mais vous êtes arrivé  là il y a un problème sérieux. C’est un problème de la vie des enfants. Vous ne pouvez pas rire comme ça. Vous en faites un problème personnel. Les enfants ne vont pas à l’école …Moi même si un seul élève qui ne va pas à l’école, ça devient un problème sérieux »

A Mory Sangaré, le député suggère des pistes de solution :

La solution, c’est de discuter avec Aboubacar Soumah du SLECG. Vous vous entendez pour que les  cours reprennent, pour que les enfants aillent à l’école. L’objectif c’est cela et rien d’autre. Parce  que si vous ne le faites pas, l’histoire retiendra que vous avez été ministre et il y a eu l’année blanche (…) Ce n’est pas la peine de continuer à donner de l’argent  à certains journalistes pour dire que les cours ont repris. Appelez Soumah et discutez avec lui. Vous devez avoir le souci des enfants qui ne vont pas à l’école. Je suis dans un quartier où les enfants ne vont pas à l’école. Et quand je vous vois en train de rire, ça me choque.

De fait, selon Fodé Oussou Fofana, l’attitude du ministre rend compréhensible la fermeté d’Aboubacar Soumah. « Je comprends pourquoi ça ne peut pas marcher, je comprends pourquoi Soumah ne peut s’entendre avec vous » lance-t-il également en direction du ministre.

Balla Yombouno, depuis l’hémicycle

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR