ledjely.com

GUINEE : qui est le nouveau président de la Cour constitutionnelle ?

Nouveau président de la Cour constitutionnelle, son nom est désormais sur toutes les lèvres. Mais au sein de l’opinion publique, très peu de personnes connaissent en réalité Docteur Mohamed Lamine Bangoura, le remplaçant de Kèlèfa Sall à la tête de cette institution stratégique. Détenteur d’un doctorat d’Etat en droit public de l’université de Lille, il n’est cependant pas un inconnu dans le milieu juridique guinéen, puisqu’il est avant tout Maître de Conférence à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Sonfonia-Conakry et professeur d’université depuis plus de 20 ans dans la même faculté où il a contribué à former des milliers de jeunes.

Sorti de l’Ecole Nationale d’Administration d’Alger, avec un Diplôme d’Etudes Supérieures en diplomatie en 1989, il obtient en 1990 un autre diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Relations Internationales de l’Institut français des Relations Internationales.

En 2004, il décroche à l’Université Cheick Anta Diop, un Certificat d’Aptitude à la recherche et à l’enseignement – formation en méthodologie, de recherche et technique d’enseignement, avant de suivre des cours de Droit International Humanitaire/CICR en 2006 à Université de Ouagadougou.

En 2014, il s’inscrit à l’Ecole Nationale d’administration Publique de Québec (Canada), pour des cours d’ingénierie de la formation en Administration Publique où il reçoit un certificat d’aptitude professionnelle.

Juriste polyvalent apte à l’enseignement, à la recherche et à l’administration d’organismes publics et privés, Mohamed Lamine Bangoura est un juriste d’une grande expérience:

  • De 1990 à 1991 : chargé d’études au Ministère des Affaires Etrangères,
  • Depuis 1991 : chargé des cours de droit constitutionnel, de droit international public en licence et du cours de gestion des conflits et intervention en master de recherche à l’université de Sonfonia,
  • 1996 : Expert auprès de la Commission Interministérielle pour la matérialisation des frontières avec les Etats voisins (Mali-Sierra Léone),
  • De 1998 à nos jours : chargé du cours des Grands Problèmes Contemporains Internationaux et droit constitutionnel à l’Université Koffi Annan,
  • 1998 : Expert auprès de la Commission Interministérielle pour la Relecture des Conventions Minières,
  • 2005 : Expert auprès de la commission intergouvernementale chargée de gérer le conflit frontalier entre la Guinée et la Sierra- Léone,
  • 2004-2005 : Président de la Commission du passage au Système LMD de la faculté Sciences Juridiques et Politiques de Sonfonia,
  • 2005 : Formateur superviseur d’AIDDA (Agence Internationale pour le Développement Durable en Afrique) et du PNUD sur le droit électoral à travers les 33 préfectures et les communes de Conakry,
  • Juin 2005 à Février 2006 : Vice-Doyen chargé des études à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Sonfonia,
  • 2006 : Formateur au Centre National d’Administration du Territoire et de la Décentralisation et Membre de la Commission d’Elaboration des plans et Programmes d’Etudes du Centre Sérédou
  • Février 2006-Octobre 2007 : Directeur du Master pluridisciplinaire à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Sonfonia,
  • 2008-2009 : Membres du CIRCAM (Comité Interministériel Chargé de la révision de Conventions et Accords Miniers),
  • 2009 Membre de CTRAS (Commission Technique de réflexion et d’Analyse Stratégique)
  • Octobre 2007 à décembre 2010 : Vice-Doyen chargé de la recherche à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Sonfonia,
  • De décembre 2010 à Mars 2015 : Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Sonfonia-Conakry
  • Depuis 2015 juge constitutionnel

Docteur Mohamed Lamine Bangoura, âgé de 55 ans, est marié et père de 5 enfants dont une fille

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR