ledjely.com

ELECTIONS COMMUNALES : la CEPI s’apprête à recevoir les candidatures à N’zérékoré

Les préparatifs des élections communales du 4 février 2018 vont bon train dans la capitale de la région forestière. Dans cette optique, la commission en charge de la gestion des dossiers de candidature s’apprêtent à accueillir les premiers postulants.  Les membres de la commission donnent toutes les informations dont ont besoin les candidats.  

Deux jours après la convocation du corps électoral par décret présidentiel pour le scrutin du 4 février 2018, les opérations pour la gestion des dossiers de candidature ont été lancées hier dans la capitale forestière. Ainsi, selon la présidente de la Commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) de N’zérékoré, par ailleurs  présidente de la commission de gestion des dossiers de candidature, Loupou Françoise Lamah, de potentiels candidats ont été reçus dès hier : «  Pour cette première journée, mon équipe a reçu un représentant du parti RDIG et un autre du RPG. Ils étaient venus pour s’enquérir des informations, mais personne n’est venu d’abord pour le dépôt ».  A en croire le présidente de la CEPI, 11 pièces sont constitutives du dossier de candidature : la déclaration de candidature,  la liste des candidats, le programme de campagne, un extrait d’acte de naissance, le certificat de résidence, les attestations d’investiture avec contact téléphonique, un acte de non poursuite judiciaire, les déclarations certifiées, la copie de  la carte nationale (ou carte électeur ou passeport), deux photos d’identité et le reçu bancaire du paiement de la caution.

Elle en profite pour rappeler que les cautions sont respectivement fixées à 8 millions GNF pour les communes urbaines, et à 3 millions pour celles rurales. Quant aux dépenses de campagne, elles sont plafonnées à 6 milliards GNF.

De son côté, Me Francis N’kpa Koulémou, commissaire porte-parole de la CENI  et superviseur des zones de N’zérékoré et Beyla, souligne que la commission de gestion des dossiers de candidature est composée de 6 membres dont 4 avec la voix délibérative qui sont le président de la CEPI ou CESPI, son rapporteur, son trésorier ainsi que le représentant de l’autorité préfectorale ou sous-préfectorale. Ils sont les seuls à se prononcer sur la validation ou l’annulation de la candidature après examen des différents dossiers. Saisissant l’occasion, il les a invités à travailler de manière à favoriser une élection crédible et transparente dont les résultats seront acceptés par tous.

Il est à noter que cette opération de gestion des dossiers de candidature va se dérouler du 6 au 20 décembre 2017.

Niouma lazare Kamano, correspondant régional, Guinée forestière. www.ledjely.com

Tel : 622783505

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com
Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire