ledjely.com

DRAME LIBYEN : les révélations d’un survivant guinéen

Diakité Ibrahim, connu sous le nom de Sanfina, est un jeune guinéen qui a échappé de peu à la mort en Libye. Quand il évoque sa mésaventure, il ne cache pas son regret par rapport à son séjour dans ce pays, actuellement au centre d’un scandale de trafic humain.  Au cours d’un sit-in organisé ce lundi 20 novembre 2017, par des associations et structures de jeunes devant l’ambassade de la Libye en Guinée, Diakité Ibrahima s’est prêté au micro de notre reporter. Voici son témoignage…

 « En Libye,  j’ai eu à faire 27 jours de prison dans des conditions insoutenables. Il fallait payer un montant de 2000 dinars équivalent de 12 millions de francs guinéens pour obtenir ma libération. La personne à qui j’ai payé 16 millions de francs guinéens pour qu’il m’amène en Italie, c’est encore elle qui a été intermédiaire entre les arabes qui ont exigé une rançon en contrepartie de ma libération, et moi. Et quand nous étions en prison dans une ville appelée Garian, située à 80 km de  Tripoli, il y avait plus de 5000 Subsahariens dans des cachots.  Durant les 27 jours  que j’ai eu à faire dans cette ville, je ne suis sorti qu’une seule fois. Ce jour-là, ils ont décidé de nous dépouiller de tout : argent, carte mémoire, téléphone, etc. Je vous assure, quand on est en Libye, on se demande si ces gens sont des êtres humains. On avait droit à un seul morceau de pain pour 24 heures. Il n’y a pas de soin médical. L’eau vient rarement et imaginez un peu la chaleur du Sahara.

 Aujourd’hui, j’ai un appel a lancé à l’intention de l’Union africaine dont la Libye est un pays membre. C’est de tout faire pour aller chercher nos frères qui sont en train d’être traités de façon sauvage dans cette localité du continent. Je le dis en connaissance de cause et en toute sincérité. Je pense que la bonne  question n’est pas de savoir pourquoi nous sommes partis, mais plutôt que faire pour retirer nos frères de cet enfer ?  ».

Propos recueillis par Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire