ledjely.com

DABONDY : sit-in au Grand Marché de Conakry

Ce mardi 9 janvier 2018, les activités étaient au ralenti au grand marché de Conakry  sis à Dabondy dans la commune de Matam. Et pour cause : des femmes commerçantes ont trouvé leurs boutiques et magasins fermés par la direction du centre,  qui leur a demandé le renouvèlement  de leurs contrats.  Tandis que les  commerçantes, elles, jugent le coût de la location trop élevé.

 Pour se  faire entendre, les tenancières des boutiques et magasins  ont organisé  un sit-in devant la Direction général du marché.  Un seul slogan sur toutes les lèvres : la diminution de plus de 50% du prix de location d’une boutique. «  Il n’y a pas assez de clients, alors que certaines payent jusqu’à   1 million par mois,   d’autres déboursent même  1 millions 500 », regrette une boutiquière.

Pour sa part,  Fatoumata Keita, commerçante,  explique : « Je  suis là,  il y a un an de cela. Depuis longtemps, nous avons fait un écrit pour  demander au Directeur général de baisser les prix des boutiques pour nous. Il nous a répondu qu’il laissait les boutiques à 750 000  GNF. On lui a demandé de nous laisser à 500 000  GNF. A notre grande surprise,   il  parle  plutôt de renouvellement des contrats

Aux dernières nouvelles, les négociations  était en cours  avec la Direction générale du marché afin de trouver un compromis devant  satisfaire les deux camps.

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire