ledjely.com

CONSOLIDATION DE LA PAIX : installation des PRGI

Comme on le disait dans une précédente dépêche, les Personnes ressources de grande intégrité (PRGI) ont été officiellement installées ce 8 février 2018 dans la salle des actes du palais du peuple. Au nombre de 12, elles ont été désignées par les trois groupes parlementaires de l’Assemblée nationale pour piloter le projet d’appui au dialogue et participation politique inclusive en République de Guinée. Un projet dont l’objectif vise à soutenir un dialogue permanent et à promouvoir une inclusion politique et sociale. La cérémonie a été présidée par Mamadou Taran Diallo, ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, en présence de son homologue de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé.

Dans son propos, Mamadou Taran Diallo a souligné qu’à côté des conflits d’ordre économique et social, les conflits politiques liés aux élections sont les plus prégnants. « Les élections divisent parce qu’au lieu d’être un outil citoyen de choix des dirigeants par la consultation et la concertation, elles sont dévoyées et dénaturées, parfois et dans certains endroits, en moyens de confrontation et de violence » explique-t-il.

De son côté, Dr. Edouard Sagno, président délégué du comité de pilotage du projet d’appui au dialogue et participation politique inclusive, a dévoilé le principal défi que la Guinée entend relever via ce projet:« nous ne voulons plus que des étrangers viennent être des médiateurs pour pouvoir permettre à notre pays de connaître la paix, mais nous pensons que, puisque nous disons très souvent que la Guinée est une famille, nos compatriotes sont les mieux placés »

Pour sa part, Pr. Salifou Sylla, ancien ministre de la Justice et président de l’instance de dialogue s’est réjoui du choix porté sur son équipe. « Nous avons déjà tracé les grandes lignes, maintenant que nous sommes officiellement installés, nous allons nous retrouver et je pense que très brièvement vous verrez que nous allons être engagés dans un certain nombre de choses ».

A noter que l’instance est constituée de 4 autres anciens ministres dont Hadja Saran Daraba Kaba, des Affaires sociales, Dr. Makale Traoré, de Fonction publique et de la Réforme administrative, Pr. Maurice Togba Zegbelamou, de la justice et Pr Ousmane Souaré de l’Education. A préciser également que le processus de mise en place de cette instance de dialogue, financé par le système des Nations unies via le PNUD en particulier, est piloté au niveau opérationnel par Justin Morel Junior, l’ancien ministre de la Communication.

Hawa Bah

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire