ledjely.com

CONAKRY : une journée de promotion dédiée au sel solaire

La promotion des produits locaux passe pour un des moyens susceptibles d’aider la Guinée à réussir son développement. Aussi, même si les initiatives restent encore timides, il y a tout de même des groupements qui misent sur ce créneau pour le bonheur en particulier des populations à la base. C’est le cas du groupement ‘’Comptoir Sel solaire’’ de Boffa qui, le lundi dernier était en campagne promotionnelle à Conakry. Objectif ? Expliquer les avantages liés au sel produit à base du soleil, contrairement à la production traditionnelle. Bénéficiant de l’appui technique de l’association de la Charente Maritime Coopération (CMC), cette campagne financée par la Fondation Rio Tinto a fait le tour de la capitale guinéenne pour rencontrer des consommateurs.

Obtenu par évaporation naturelle de l’eau de mer, le sel solaire contient naturellement de l’iode. Son extraction est une activité économique moderne permettant aux saliculteurs d’obtenir le sel par évaporation de saumure (eau salée) grâce aux bâches noires ou cristallisoirs sous l’effet des rayons solaire et du vent. Et le moins qu’on puisse dire, parmi les populations, on en a qui admettent les qualités qui se rattachent à ce type de sel. Parmi ce groupe, on a Aminatou Diallo, propriétaire de la boulangerie ‘’Epi d’Or’’. Reconnaissant la pertinence de la promotion des produits locaux, elle s’engage à en être un exemple vivant à travers le sel solaire :

J’apprécie que des Guinéens fassent la promotion des produits locaux. Je pense qu’ils sont de qualité meilleure, contrairement aux produits que nous achetons dont le plus souvent nous ne connaissons pas la provenance exacte. Lorsque nous avons de la bonne qualité qui est produite chez nous, le mieux serait de se ravitailler chez soi.

Boutique de vente

D’autant que les avantages comparatifs du sel solaire par rapport à celui d’extraction traditionnelle, sont nombreux.  En tout premier lieu, son extraction expose à moins de risques sanitaires, comme ceux résultant de l’exposition à la fumée toxique dans la méthode traditionnelle. Ensuite, le sel solaire, dans sa production, nécessite moins de temps et préserve l’environnement, parce que n’impliquant pas l’utilisation du bois. De même, il est d’un meilleur rendement, dans la mesure où on n’obtiendrait qu’1 kg via la méthode traditionnelle, on  en a 3 avec la technique solaire.

Tous ces avantages, l’équipe de Comptoir Sel solaire a pu les exposer notamment au restaurant la City, le Sheraton, le Palm Camayenne au supermarché Leader Price, à la station Total de la Minière, aux supermarchés le Continental et l’Impérial.

Soulagé de trouver enfin un sel qui expose à moins de risques de tension artérielle, Kokou Mensah, le directeur de l’école primaire de la Sainte Marie, promet de promouvoir le produit auprès des cuisiniers de sa cantine scolaire, avec plus de 1000 clients. L’équipe a aussi fait un tour dans les cantines universitaires dont celle de Kofi Annan.

N’intervenant pas qu’au niveau de la production, l’Association Charente Maritime Coopération a aussi facilité l’ouverture d’une boutique sur fonds propres, en vue de l’écoulement des produits. Emmanuel Bornens, Coordinateur général de l’association en Guinée, souligne à propos :

La boutique ‘’Consommons guinéens’’, est un dépôt pour vendre les produits locaux. L’objectif de cette promotion est de faire connaitre le sel solaire et le rendre accessible à tout le monde. Pour mieux vendre ce produit, Conakry est l’endroit le mieux indiqué. Nous voulons développer beaucoup de contacts pour le comptoir Sel solaire afin qu’il puisse mieux évacuer ces produits pour faire face aux nombreux besoins qui s’imposent.

Sur la même lancée, l’association accompagne d’autres groupements dont le réseau du café de Ziama, le riz Borra Maalé, etc.

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire