ledjely.com

CONAKRY : des religieux se penchent sur la radicalisation et l’extrémisme violent

Comment prévenir la radicalisation et l’extrémisme violent en république de Guinée ? La question est au cœur d’un atelier, depuis ce mardi 12 février 2019 à Conakry. L’initiative est du gouvernement guinéen et est financée par le Fonds de la consolidation de la paix (PBF) et mise en œuvre par trois agences du système des Nations unies que sont l’UNFPA, l’OIM et l’UNESCO. Les travaux devraient déboucher sur l’élaboration des textes réglementant les foyers coraniques et mosquées.  

S’inscrivant dans le cadre de la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, le projet est mis en œuvre dans 13 préfectures de la Guinée, en plus de la zone spéciale de Conakry, avec pour objectif la réduction des risques du phénomène de violence. Et pour y arriver, entre autres stratégies, il est prévu un meilleur encadrement des écoles franco-arabes, des foyers coraniques et des lieux de culte musulmans. La mise en place de mécanismes d’alerte précoce est également envisagée.

Pour ce qui est de l’atelier de deux jours qui a commencé ce mardi, il regroupe 51 participants issus du secrétariat général des Affaires religieuses, des foyers coraniques et de la société civile. Il sera procédé à une revue exhaustive des textes réglementaires qui sont déjà appliqués en la matière dans certains pays de la sous-région. De cette revue, on devrait proposer ensuite des textes réglementaires des mosquées et foyers coraniques de la Guinée. Une option qui, selon Babara Sow, la représentante de l’UNFPA, loin de restreindre la pratique religieuse, devrait au contraire, offrir aux fidèles les moyens de pratiquer leur religion dans les meilleures conditions.

 Pour sa part, le Secrétaire général des affaires religieuses, Aly Jamal Bangoura, a tout d’abord fait remarquer que le radicalisme religieux est une pandémie et une préoccupation majeure pour l’ensemble du monde contemporain.  Pour la préservation de la paix, il est par conséquent nécessaire, selon lui, d’établir une cartographie de ces lieux de culte  et aboutir à leur réglementation. « Ce présent atelier nous permettra de nous inspirer des travaux similaires effectués sous d’autres cieux… », précise-t-il.

Balla Yombouno

628742308

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire