ledjely.com

CONAKRY : Aboubacar Sylla annonce des panneaux de signalisation

Dans les prochains jours, les routes de Conakry devraient être ornées par un millier de  panneaux de signalisation. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le ministre des Transports, Aboubacar Sylla, qui, à l’occasion, a précisé que l’initiative est en collaboration avec la direction nationale des Transports terrestres. Censée faire parler les routes « muettes » de la capitale guinéenne, l’installation de ces panneaux aurait pour objectif secondaire de fluidifier la circulation et  renforcer la sécurité routière.

Aboubacar Sylla le clame volontiers. La décision d’installation des panneaux de signalisation est consécutive à un constat qui ne fait pas honneur aux rues de la capitale guinéenne. « Un des constats que nous avons fait à notre arrivée à la tête de ce département, c’est que nous avons à Conakry des routes complétement muettes, qui sont totalement dépourvues de signalisation, que ça soit des signalisations verticales ou horizontales. Il y a des rues qui n’ont même pas de feux sémaphoriques. Bref, nous nous sommes dit que c’est un grand défi qu’il faut relever », note-t-il à ce sujet.  Constat suite auquel, annonce-t-il : « nous avons aujourd’hui mille panneaux de signalisation qui ont été réalisés par des entreprises guinéennes sur la base d’un appel d’offre. Et ce sont des panneaux qui obéissent aux normes et aux standards internationaux.  Les mille panneaux vont être déployés rapidement avec la collaboration de la police routière et de la sécurité routière dans les rues de Conakry et au niveau des cinq communes ».

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que du côté de la Direction centrale de la Sécurité routière, on accueille cette annonce avec soulagement. Le déploiement des panneaux permettra notamment, selon le commissaire divisionnaire Zakaria Camara, aux policiers d’avoir un « petit repos ». Car, selon lui, « on ne peut pas mettre la police à toutes les intersections. Donc, là où il y a des panneaux, on peut mettre un ou deux policiers pour veiller à l’application. C’est une fierté pour nous, on ne peut que remercier nos partenaires de la direction nationale des transports terrestres ». D’autant que, précise, Bakary Camara, le directeur national des Transports terrestres, « les panneaux permettent d’orienter et de prévenir les dangers ».

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire