ledjely.com

CNO: 20 enfants vivant avec un handicap appareillés

Marc Rubin, Représentant de l’UNICEF et Mariama Sylla, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance ont présidé le vendredi 29 juin 2018, la cérémonie de remise des appareils orthopédiques à 20 enfants, vivant avec un handicap, venus de Conakry et de l’intérieur du pays.

Cette remise fait suite à un long processus de programmation entamé avec l’UNICEF depuis 2009. L’UNICEF a permis d’appareiller 210 enfants parmi lesquels 192 réappareillés. Au total, 423 appareils orthopédiques ont été réalisés. Ces enfants suivent leurs cursus scolaire grâce à l’amélioration de leur mobilité.

La cohorte de ces 20 enfants dont un double amputé ont été appareillés entre 2016 et 2017. Après deux ans d’usage, leurs croissances osseuses ne leur permettent plus de porter ces appareils. D’où la nécessité de procéder à leur renouvellement. Ces enfants proviennent de : Conakry (5), Kankan (4), Siguiri (6), Kouroussa (1), Guéckédou (1), Sangarédi (1), Mafèrinyah (1), Coyah (1) et Lola (1).

Pour Marc Rubin, Représentant de l’UNICEF : « les enfants vivant avec un handicap peuvent mener une vie enrichissante et contribuer à la vitalité sociale, culturelle et économique de leurs communautés s’ils reçoivent les mêmes possibilités d’épanouissement que les autresNous félicitons les autorités guinéennes, la société civile et particulièrement le Centre qui nous accueille, ce matin, pour les efforts déployés dans la lutte contre les différents problèmes qui touchent les enfants qui sont avec un handicap et ce, malgré les moyens qui sont très limités. Je pense que c’est très important de réfléchir à renforcer la synergie de l’ensemble des partenaires techniques et financiers à travers une coordination renforcée sur différents thèmes, y compris le handicap pour mobiliser davantage de ressources ».

Maimouna Diko, élève en 8ème année à Siguiri Koura 2, préfecture de Siguiri, venue chercher sa prothèse accompagnée de sa maman était toute contente et a remercié tous ceux qui sont intervenus dans la fabrication de ces appareils.

Mariama Sylla, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance conseillera les parents des bénéficiaires à extraire les enfants de la mendicité et à s’assurer qu’ils vont à l’école avant de conclure que : « l’acte qui vient d’être posé par l’UNICEF, qui n’est pas une première, permettra certainement d’encourager d’autres partenaires à venir en appui au centre car intervenir auprès de cette catégorie d’enfants à mobilité réduite, signifie tout simplement ajouter quelque chose à l’humanité » ajoute -t -elle.

Très soulagé d’être parmi les bénéficiaires, Madou Condé, élève venu de Kankan, est revenu sur l’état critique dans lequel il se trouvait avant de bénéficier de ce programme : « J’étais sans espoir et dans la stigmatisation totale quand on m’a contacté pour ce programme. Je prie Dieu qu’il puisse les assister dans leur travail pour que d’autres enfants aient la chance de bénéficier du programme », se réjouit-il.

Ces 20 enfants représentent la face visible de l’iceberg. Dans les villes et villages qui, des centaines d’autres enfants par faute de mobilité, ne peuvent fréquenter les établissements scolaires et sont simplement voués à la mendicité. Cette remise constitue une étape décisive de la matérialisation de la volonté de l’UNICEF de prévenir et d’éradiquer les problèmes qui peuvent affecter les enfants vivant avec un handicap y compris la non scolarisation. A travers ses programmes, l’UNICEF souhaite renforcer l’équité et atteindre tous les enfants, où qu’ils soient.

Ibrahima Sory KABA pour UNICEF Guinée

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire

ledjely.com

GRATUIT
VOIR