ledjely.com

Baïdy est-il toujours de l’UFR ? Badra Koné se pose la question

Au sein de l’Union des forces républicaines (UFR), les relations avec le désormais ex-secrétaire exécutif du parti, Baïdy Aribot, sont en pointillé. Officiellement, le deuxième vice-gouverneur de la Banque centrale n’a pas démissionné. Mais à l’intérieur du parti de Sidya Touré, le cas Baïdy suscite des interrogations. Le secrétaire général de la Jeunesse de l’UFR que nous avons reçu dans l’après-midi de ce vendredi au siège de notre rédaction, se demande même si Baïdy Aribot est toujours de l’UFR. Badra Koné ne cache pas ses doutes et ses appréhensions. 

L’ancien candidat indépendant à la mairie de Matam ne pense cependant pas que les brouilles entre l’UFR et Baïdy Aribot soient consécutives à son arrivée au sein du parti. « Baïdy fait même partie des gens qui ont soutenu ma venue à l’UFR, qui ont voulu que je sois à l’UFR », explique-t-il.

Pour autant, il ne comprend pas la réaction qui a été celle de Baïdy Aribot au lendemain de son éviction de son poste de secrétaire exécutif.  Parce qu’à ses yeux, il inconcevable qu’on ne puisse pas se plier à la discipline de sa formation politique. « Je suis désormais dans un parti politique et je me dois de me conformer au règlement intérieur et aux décisions prises par ce parti. Quand le bureau exécutif de mon parti a pris une décision, je ne peux pas aller à l’encontre de cette décision », dit-il dans une allusion à peine voilée au comportement de Baïdy.

Alors, nous lui demandons : est-ce à dire que c’est ce que Baïdy Aribot aurait dû faire ?

Réponse : « En tout cas, je ne vois pas pourquoi il refuserait de s’y plier. D’autant qu’à mon sens, quand on s’absente pendant 8 ou 9 mois, qu’on n’assiste pas aux réunions du bureau exécutifs, aux Assemblées générales ou au Conseil politique, le bonne foi devait être de venir soi-même dire : « Je n’ai plus le temps pour ça ». Mais si vous n’avez pas fait ça de votre propre chef, mais qu’on vous le propose, je ne vois pourquoi on s’y opposerait ».

Pensez-vous que Baïdy Aribot soit encore de l’UFR, poursuivons-nous ? La réponse de Badra est d’abord hésitante : « oui, jusqu’à l’instant où je vous parle, je pense qu’il en fait partie ». Mais très vite, il se reprend pour admettre notre doute.  « Mais la dernière fois, j’ai vu sur le mur facebook de Baïdy qui, parlant du président Alpha Condé, disait que ce dernier est « l’Alpha et l’Omega » de la politique guinéenne. Est-ce que quelqu’un dit de ça d’une personne, peut faire confiance et croire aux chances d’un autre acteur sur la scène politique guinéenne ? Je ne crois pas. Du coup, je m’interroge aussi si Baïdy est toujours de l’UFR. Je me pose la question moi-même ».

Propos recueillis par Boubacar Sanso BARRY et Thierno Diallo

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire