ledjely.com

AXE DONKA : quand des policiers se laissent aller au zèle

S’il y a une différence entre un acte de salubrité publique et une certaine tendance à exécuter les ordres avec excès, les policiers qui ont sévi tôt ce matin sur l’axe de Donka, ne la connaissent pas. En effet, au nom d’une mesure destinée à améliorer la circulation routière, les agents déployés de ce côté sont littéralement allés à l’assaut des biens privés. Ainsi, des boutiques et habitations très éloignées de la chaussée ont subi leur furie. Par ailleurs, très peu portés sur l’écologie, ils n’hésitent pas à mettre le feu sur des pneus qui leur tombent sous la main, provoquant ainsi des colonnes de fumée toxique. L’on nous rapporte même un cas où une boutique a été vidée par ceux qui sont chargés d’en prendre la sécurité.

 

A ce zèle compulsif, s’ajoutent les interrogations des citoyens sur la pertinence même de ces actions coup-de-poing. Certes, la circulation à l’intérieur de Conakry nécessite qu’on s’y penche un peu. Cependant, est-ce la meilleure façon de s’y prendre ? Certainement pas. En effet, ce ne sont pas ces innocents citoyens, souvent installés avec l’autorisation des municipalités, qui sont à la base des énormes embouteillages à Conakry. Plutôt donc de s’attaquer à ces derniers, on devrait veiller à dégager les vieilles carcasses de véhicules qui jonchent les emprises des routes. On devrait de même trouver une solution définitive à l’épineuse question du stationnement et de la circulation des gros camions. La question des marchés installés aux abords des routes devrait aussi faire l’objet d’examen. En effet, à Koloma et à Sonfonia, le fait que le marché se soit transporté sur la chaussée est ce qui provoque les embouteillages. Enfin, il est illusoire de vouloir régler la question de la circulation à Conakry, en la déconnectant de la problématique des routes qui restent très dégradées. C’est un tout qu’il faut aborder comme tel. Autrement, on gaspille de l’argent et on génère de nouveaux frustrés.

Boubacar Sanso Barry

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com
Tel : 628 10 87 62

1 Comment

  1. Pingback: AXE DONKA : quand des policiers se laissent aller au zèle - Découverte Guinée - Annuaire de Guinée

Laisser un commentaire