ledjely.com

ALSENY SACKO : le faux-guérisseur qui abusait de ses patientes

En voilà un autre épisode qui illustre bien les risques auxquels les femmes peuvent s’exposer dans leur quête effrénée d’enfants. Un peu à la N’Nah Fanta. Sauf que cette fois, c’est un homme du nom d’Alsény Sacko. Il se prétend guérisseur du fibrome qui empêcherait beaucoup de femmes d’enfanter. Mais en réalité, il s’agirait d’un arnaqueur doublé d’un violeur. Appréhendé par le secrétariat général à la présidence de la République chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et du crime organisé, il a été présenté hier à la presse.  Ancien stagiaire à la police, il se ferait aussi appeler Goepoé Jean Pierre Kolié. Certains des récits de ce à quoi il exposait ses victimes sont tout simplement invraisemblables.

« Quand il vient chez toi ou tu te déplaces pour aller chez lui, il te dit de te déshabiller, il insert un morceau de viande dans toi. Mais avant, c’est lui-même qui te pénètre sous prétexte que tu dois le ‘’mouiller’’ pour extirper la maladie de ton corps », tel est le témoignage glaçant d’une des victimes du fameux guérisseur-violeur.  

Mais au-delà du caractère abject de l’acte qu’il fait subir à ses pauvres victimes, le plus ahurissant, c’est qu’Alseny Sako a osé expliquer le processus à la presse. « J’égorge la chèvre et je prends les testicules que je mélange avec le talisman et je les introduis ensuite dans les parties génitales de la femme. Après j’appuie son ventre pour faire sortir, c’est comme ça que je fais pour traiter le fibrome », soutient-il.

Pourtant, avec le recul, il avoue qu’il se livrait à une arnaque. « Réellement, je ne traite pas le fibrome.  Je demande aux victimes de me pardonner devant les autorités et je demande des excuses », implore-t-il. Malheureusement, ce n’est pas la seule forfaiture dont s’est rendu coupable Alseny Sacko. En effet, par la même occasion, il a reconnu avoir usurpé son second nom pour pouvoir intégrer la police. Sans doute qu’à ce niveau, il doit avoir des complices du côté du ministère.

Balla Yombouno

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire