ledjely.com

ACCES A L’ELECTRICITE : 110 millions de dollars accordés à la Guinée

Signature, hier lundi 1er avril 2019,  d’une convention de financement du projet d’amélioration de l’accès à l’électricité entre, d’une part la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement (AFD), et de l’autre la république de Guinée. Le montant de la convention est de 110 millions de dollars. La cérémonie de signature s’est déroulée dans la salle de conférence du ministère de l’Economie et des Finances, en présence de responsables des institutions en question, mais aussi du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique.

De fait, il s’agit d’un cofinancement ainsi structuré : un don de l’Association internationale de développement (IDA, l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète) pour 50 millions de dollars ; et un prêt de l’Agence française de développement (AFD) pour 50 millions d’euros. L’objectif ultimement visé est l’augmentation de l’accès à l’électricité en Guinée.

Concrètement, le financement devrait aider à renforcer les capacités du réseau de distribution et accroître le nombre de ménages raccordés dans les zones  urbaines de Conakry, Dubreka, Manéah, Coyah, Forécariah et Kindia. Il devrait également accroître les capacités de transformation et de transport du réseau électrique et augmenter le nombre de localités électrifiées via des mini réseaux (solaire-diesel).

Pour la circonstance, l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin a précisé : «  Ce prêt sera rétrocédé sous forme de don à EDG et à l’Agence guinéenne d’électrification rural (AGER) pour leur permettre  de mener  pleinement leurs missions sans menacer  leur stabilité financière. Par ailleurs, et afin de catalyser les financements des bailleurs en faveur de l’énergie et dans un souci d’efficacité, il a été décidé de cofinancer ce projet avec la banque mondiale qui prendra la tête en matière de suivi du financement global »

Quant à Rachidi Radji, représentant de la Banque mondiale en Guinée, il a indiqué que « le présent projet vise à appuyer l’exécution du programme national de l’accès à l’électricité à moindre coût 2016-2020, qui a un objectif de doubler le taux légal d’accès à l’électricité, de 18.1% à 36%, en 2020 »

Enfin, le ministre de l’Economie et des Finances  Mamadi Camara, a rappelé les composantes du projet :

La première est relative au renforcement et à l’extension du réseau, ainsi qu’à la lutte contre les branchements illégaux. La deuxième composante concerne l’électrification des localités rurales par des solutions hors réseaux. La troisième composante  porte sur un fond d’études et de renforcement de capacité. Elle sera financée par la Banque mondiale et centrée sur l’établissement et le renforcement des capacités institutionnelles nécessaires pour l’implémentation du programme d’accès à l’électricité.

Balla Yombouno

628742308

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
Avatar
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire