DOSSIER ELIE KAMANO : Me Salif Béavogui dément Cheick Sako

A la suite de la dernière conférence de presse du ministre de la justice, Cheick Sako, l’avocat du reggae man guinéen, Elie Kamano, a fait une sortie hier pour remettre en cause certaines allégations du ministre, mais aussi du procureur général, près la Cour d’appel de Conakry.  

A l’entame de ses promis, l’avocat de l’artiste assure : « Ce n’est pas pour engager une polémique ou répliquer aux propos ou désavouer les propos… ». Sauf que son droit de réponse est bel et bien une réplique ou un désaveu. En effet, dans un discours aussi précis que structuré, il a fait remarquer tout au début :

D’ores et déjà, je voudrais vous dire tout de suite que mon client Elie Kamano n’est pas placé sous contrôle judiciaire.  Deuxièmement, je voudrais vous dire que dans cette affaire il n’y a pas de jonction de procédure. Troisièmement,  je voudrais vous dire que le premier dossier d’Elie Kamano est simultanément devant la chambre de contrôle de l’instruction de la cour d’appel d’une part et d’autre part devant la  cour constitutionnelle. Je me grade bien de révéler le fond de l’affaire qui tantôt est devant l’instruction, tantôt devant la cour constitutionnelle.

Se voulant plus explicite, il poursuit ;

Depuis le déferrement d’Elie Kamano devant le cabinet d’instruction, j’ai opposé l’inconstitutionnalité des poursuites. Parce qu’il était poursuivi et arrêté sur la base de l’article 632. Donc si Elie apprend qu’il y a un premier dossier qui le concerne au tribunal et qu’on aurait fait la jonction des procédures, il a été surpris. D’autant qu’il apprend également qu’il sera jugé pour les deux affaires, devenues désormais une.  Elie  a  été surpris, moi qui suis son avocat, j’ai été surpris également,  dans la mesure où le premier dossier, comme je vous l’ai dit tantôt, est actuellement devant la chambre de  contrôle de l’instruction à la cour d’appel  suite à  l’appel contre l’ordonnance de contrôle judicaire  qui n’a jamais eu d’effet et à l’inconstitutionnalité de l’article 632…. Donc quand j’entends que son casier judiciaire est sale, non il a été certes poursuivi mais il n’a jamais été jugé et condamné.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Laisser un commentaire