MAFERINYAH: des ressortissants basés à Conakry au secours des candidats au BEPC

Dans le cadre des préparatifs des examens de fin d’année qui seront lancés ce lundi, des jeunes ressortissants de Maférinyah basés à Conakry, ont soutenu les candidats au BEPC du seul collège public de la sous-préfecture. Partageant le fait d’avoir tous fréquenté le même collègue, les ressortissants en question, réunis association, ont senti le besoin et la nécessité de venir en aide à leurs frères et sœurs. Pour cela, grâce à des cotisations exceptionnelles de chacun des membres, des séances de révision ont été gracieusement offertes aux candidats durant un mois, dans les matières stratégique de Mathématiques, Physique, Chimie et Français. Des séances officiellement clôturées ce jeudi à l’occasion d’une cérémonie au cours de laquelle les responsables du collège, les élèves, encadreurs et autorités ont fait part de leur gratitude.

un des établissements du collège

Conduite par le président de l’Association, Souleymane Diallo, la délégation des ressortissants comprenaient en outre Habib Soumah, le chargé de communication, mais aussi Ousmane Conté et Mamadou Tiapato Diallo. Et pour revenir à la cérémonie proprement dite, elle aura notamment donné l’occasion au directeur des études, Mamady Camara, l’occasion de dire toute sa reconnaissance à l’association pour l’initiative. Une initiative qui, espère-t-il, débouchera sur des actions autrement plus importantes allant dans le sens de relever les grands défis auxquels le collège de Maférinyah reste confronté. Des défis qui se déclinent en termes de dégradation avancée des différents bâtiments qui font office de collège et de capacité d’accueil largement dépassée. Ainsi, l’effectif moyen par salle de classe y serait de 115. Le tout dans une chaleur insoutenable.

Mamadou Sadio Diallo, professeur de Maths et superviseur de l’activité de révision, de son côté, a mis l’occasion à profit pour faire le bilan. Ainsi, selon lui :

Les candidats réunis en grande nombre dans une salle de classe

Compte tenu des effectifs, les élèves ont été répartis en deux groupes et chaque matière passait deux fois par semaine. Il y a eu alors deux couples (Maths, Français) et (Physique, Chimie). Le travail étant confié à des professeurs chargés de cours dans les 10ème année, donc maitrisant le programme, les activités ont porté sur la dictée et la rédaction pour le Français et sur des exercices d’application pour la Physique, la Chimie et les Mathématiques.

Du côté des élèves, la porte-parole, après avoir remercié « les frères » pour l’initiative, a relevé que « les cours de révision dont nous avons bénéficié étaient de qualité et nous vous assurons que qu’ils nous serviront pendant le brevet réel ». Au passage, elle a émis le souhait que « l’activité soit pérenne ».

Un autre établissement du collège

Une doléance que le chargé de communication, Habib Soumah, au nom du président, a tout de suite pris en charge. En effet, dans son intervention de circonstance, Habib Soumah a assuré que l’initiative reviendra l’an prochain. En plus, il a indiqué qu’elle s’étendra sur trois mois et concernera l’ensemble des élèves candidats de toute la préfecture de Maférinyah, y compris notamment ceux du Bac. L’idée étant selon lui que des conditions équitables soient créées à tous les candidats, dans le cadre de la préparation des examens. Une annonce chaleureusement applaudie par la salle de classe pleine à craquer.

Enfin, le sous-préfet adjoint, après avoir également remercié les initiateurs, a prodigué d’utiles conseils aux candidats qui s’apprêtent à affronter les examens.

Boubacar Sanso Barry

 

 

Facebook Comments
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*