WHALLER : Une nouvelle plateforme à disposition des universités

Ce mercredi 27 janvier, le fondateur de Whaller, filiale du Groupe Bolloré,  s’est successivement rendu au ministère de l’enseignement  supérieur et de la recherche scientifique  et à l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Kountia.  Pour Thomas Fauré, il était question de présenter et expliquer à ses interlocuteurs  son projet  de digitalisation des universités de Guinée et des perspectives de création des campus numériques. Bref, au cours de sa tournée de ce mercredi, M. Fauré a proposé aux établissements scolaires et plus largement à l’enseignement, la possibilité de prolonger l’espace d’éducation via les nouvelles technologies.

Fondée en mai 2013, la start-up Whaller est un outil web qui permet à ses utilisateurs de créer leurs propres réseaux sociaux privatifs. Elle permet aussi de créer des communautés numériques, à destination de grandes et petites structures comme les associations, les institutions ou les entreprises. Revendiquant jusqu’à près de 100.000 utilisateurs, il est pour les universités, l’occasion de créer un internet collaboratif.

Tous ces avantages, le fondateur, accompagné du Directeur général de Bolloré Africa Logistics en Guinée, les a présentés au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, à l’occasion de l’audience que ce dernier les a accordés.   Audience de laquelle Thomas Fauré est sorti satisfait

Je crois que le ministre a très bien accueilli notre projet. Nous allons rencontrer plusieurs chefs d’établissement pour leur proposer notre projet et nous verrons ensuite comment nous déployer. Cette plateforme s’appelle Whaller et elle permet de créer des réseaux sociaux privatifs. Nous  ne créons  que des réseaux privés. Voilà ! Ça veut dire qu’une université va créer le réseau de ses étudiants et de ses professeurs. Ils vont pouvoir échanger autour du contenu des cours  en ligne et évidemment, (les étudiants ont) la possibilité d’avoir des liens très proches avec les professeurs (via les) questions-réponses. Tout ça  disponible sur les Smartphones, les ordinateurs  et les tablettes. Finalement, grâce à Whaller, c’est la possibilité à un étudiant d’avoir accès à ses professeurs, son université et la connaissance dans sa poche.

Whaller, un portail offline dans la mesure où il va permettre de digitaliser et moderniser les universités de l’Afrique et de la Guinée en les dotant d’une plateforme puissante. Leurs étudiants, leurs professeurs et leurs personnels bénéficieront d’une plus grande  maîtrise de l’information et d’un rayonnement vers le monde, grâce aux nouvelles technologies et à l’internet. En adoptant Whaller, les universités seront plus modernes et pourront à la fois maitriser la diffusion et les cours en interne et en externe, s’ouvrir aux Massive open online course (MOOCs), bénéficier d’un puissant système de gestion de ressources (classes, amphis, etc.). Mais surtout, les universités vont pouvoir prolonger les relations entre leurs élèves et leurs enseignants via le réseau social dédié.

Bien qu’elle n’en est qu’à sa phase de présentation, l’initiative trouve un écho favorable auprès du Directeur général de l’Institut supérieur de l’information et de la communication de Kountia (ISIC). En effet, après l’échange avec la délégation de Thomas Fauré, Dr. Bangaly Camara a confié

??????????????????????????Je pense que Whaller peut apporter beaucoup de choses à notre Institut. Parce qu’elle peut non seulement donner de la visibilité mais elle permet également à l’ensemble des travailleurs (personnel enseignant et d’encadrement) d’avoir une plateforme d’échange, de connaissance, de savoir et  d’expression. Mais également, elle va permettre à nos étudiants de pouvoir échanger entre eux et prolonger ainsi  leurs connaissances.

Les prochains jours, il est inscrit au programme de Thomas Fauré que lui et sa suite se rendront dans les autres universités telles Gamal Abdel Nasser de Conakry et Nongo Conakry, entre autres.

Balla Yombouno

631 97 03 03

Facebook Comments
sanso@ledjely.com, admin@ledjely.com Tel : 628 10 87 62

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*